07/03/2005

           Ton

 

          Ton regard me déshabille

           Pour une nuit de folies

   Je vois dans tes yeux qui brillent

       Une envie qui m’émoustille

 

Je vais te dévorer

Tout entier

Comme une lionne affamée

De ta chair me restaurer

 

Je me jette sur toi

Tout mon corps est aux abois

Je crois bien que cette fois

Tu ne m’échapperas pas

 

Je te prends entre mes griffes

Te lacère, te renifle

En guise de prémices

Je t’administre les premiers supplices

 

Ton regard est affolé

Ton corps je fais braiser

Une  nuit endiablée

Puis je reposerai rassasiée





09:06 Écrit par Jardin Secret | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Pour recommencer Quand viendra la matinée ;)

Écrit par : Le Jardinier | 07/03/2005

Houuuuu chaud devant... je vous laisse ...à vos étreintes...
Bisous à vous deux

Écrit par : elfarranne | 07/03/2005

Les commentaires sont fermés.