08/04/2005

J' voudrais qu'on m' trouve belle, qu'on se voit dans mes de



J' voudrais qu'on m' trouve belle, qu'on se voit dans mes dents blanches
Etre un Top Model dès que j'ai l' moral qui flanche
Y'a des jours avec mais avec quoi, je sais pas
J' connais les jours sans, les jours où j' fais les sans toi

J' veux être super-femme, super-moi, super qu'qu' chose
Pas celle qui sait pas mais celle qui peut, celle qui ose…

Etre bien dans ma peau pour qu' t' aies envie d'y entrer

Dis-moi que tu m'aimes
Ça me suffira
Dis-moi que tu m'aimes
Et ça suffira
Et ça suffira

Chimène Badi

09:16 Écrit par Jardin Secret | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

de l'eau dans le gaz ;)

Écrit par : imagine | 08/04/2005

S'aimer vraiment S'aimer vraiment n'est peut-être pas d' essayer de nous identifier à une image idéalisée que nous vient de nous ou du désir des autres ?

"La beauté est tellement subjective!Je suis ce que je suis, je ressens ce que je ressens, je vais comme je vais... et c'est comme ça! Je ne dois pas « être OK » pour être OK.
Si je ne me sens pas bien... cela me va parfaitement.
Il faut se libérer du piège de l'OK."
A.de Mello.
Se libérer peut-être également de vouloir être super !!!

http://miktesalue.skyblogs.be/

Écrit par : mik | 08/04/2005

*** "être soi" c'est le principal... "être aimé pour ce que l'on est et non pour le parâitre"...Bon we à toi...bisous

Écrit par : baby | 08/04/2005

Je t'aime ma chérie Moi aussi, je voudrais être un grand mannequin,
Etre riche, être beau et ne manquer de rien ;
Je voudrais que la glace me renvoie, sans défaut,
L’image d’un acteur, d’un prince ou d’un héros.
Mais j’ai beau regarder, je n’y vois que moi-même,
Les années qui s’en vont sans me laisser indemne
Les sillons qui se creusent, le blanc qui s'insinue,
Un avis de recherche pour Jeunesse disparue.

Mais tout cela s’efface dans le bleu de tes yeux
Et tes mains font refluer les ans peu à peu.
Quand tu dors dans mes bras, aucun autre tableau
De ce monde ou d’ailleurs ne me semble plus beau.
Ton sourire me renvoie mon image préférée,
Je me sens comme un Dieu d’avoir pu le créer.
Et pour donner tout ça, crois-moi, tu dois avoir
Quelque chose de ‘super’ que tu ne veux pas voir.

Et si comme le mien, ton miroir est muet
Ecoute mon regard, tu l’entendras crier :
« Tu es ma super-femme, ma vie et mon amour »
Dans mes yeux, tu es belle, toujours plus chaque jour.

Écrit par : Le Jardinier | 08/04/2005

Les commentaires sont fermés.